brain-trust

brain-trust [ brɛntrɶst ] n. m.
• 1933; angl. amér. brain trust « trust du cerveau », nom donné à l'équipe d'intellectuels et de professeurs dont s'entoura F. Roosevelt
Anglic. Petite équipe d'experts, de techniciens, etc., qui assiste une direction. Des brain-trusts.

brain-trust, brain-trusts nom masculin (mot américain, de brain, cerveau, et trust, confiance) Groupe restreint de techniciens, d'experts, etc., chargé de l'élaboration de projets ou de plans. ● brain-trust, brain-trusts (difficultés) nom masculin (mot américain, de brain, cerveau, et trust, confiance) Orthographe Avec un trait d'union. - Plur. : des brain-trusts (avec s à trust). Anglicisme Cet anglicisme désignant une équipe d'experts n'a pas d'équivalent français.

brain-trust
n. m. (Anglicisme) Groupe de chercheurs, de spécialistes, qui sont chargés de seconder une direction. Des brain-trusts.

⇒BRAIN-TRUST, subst. masc.
A.— HIST. Équipe d'intellectuels dont s'entoura F. Roosevelt en 1932-33.
B.— P. ext. ,,Groupe de conseillers chargé de promouvoir, de renforcer, d'aider l'action d'un individu ou d'une entreprise`` (LEMEUNIER 1969). Le brain-trust de l'état-major de la défense nationale (Paris-Jour, Les Lecteurs écrivent, 19 févr. 1937) :
1. ... ses services de Dusseldorf (à. M. Middelhausse) affirmaient, cet après-midi, qu'ils avaient eu simplement des contacts avec M. Hans Fritsche, ... mais que ce dernier ne faisait pas partie du brain-trust.
Le Figaro, 16 janv. 1953, p. 3, col. 2.
P. anal. :
2. ... Boisrobert, devenu l'homme de confiance du cardinal, lui proposait des scénarii qu'il exécutait ensuite, ou faisait exécuter. C'est lui qui imagina, vers 1634, de constituer l'Académie, et Richelieu le laissa s'occuper de toute l'organisation. Il eut l'idée d'inviter Pierre Corneille à faire partie de son braintrust, en 1635, avec Colletet, Rotrou, de l'Étoile et lui-même.
BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938, p. 126.
Rem. 1. Attesté dans Lar. encyclop., Lar. Lang. fr. et ROB. Suppl. 1970. 2. Brain- sert à former d'autres composés, p. ex. brain-drain, subst. masc. Expatriation vers les États-Unis d'intellectuels attirés par de meilleures conditions de travail et de rémunération; brain-storming, subst. masc. Travail en équipe consistant à susciter, à mettre en commun et à confronter les idées de chacun (cf. GILB. 1971).
PRONONC. ET ORTH. :[]. Au plur. des brain-trusts. On peut trouver braintrust en un seul mot (supra ex. 2).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1937, 19 févr. (Paris-Jour).
Anglo-amér. brain-trust composé des mots angl. brain « cerveau » et trust « confiance », d'où le sens de « ensemble de conseillers experts » (Webster's). L'expr. fut employée pour la première fois par un journaliste américain J. Kieran pendant la campagne électorale de 1932 pour désigner les conseillers du candidat F.-D. Roosevelt.
STAT. — Fréq. abs. littér. :2.
BBG. — CHEVRY (G.-R.). Le Lang. des techn. Déf. Lang. fr. 1969, n° 46, p. 22 (s.v. brainstorming). — GIRAUD (J.). Vingt termes contestés. Vie Lang. 1971, p. 493 (s.v. brainstorming). — MIMIN (P.). Les Travaux du comité d'ét. des termes techn. fr. Déf. Lang. fr. 1971, n° 58, p. 26 (s.v. brainstorming). — PAMART (P.). Infiltrations ou invasions. Vie Lang. 1969, p. 318 (s.v. braindrain).

brain-trust [bʀɛntʀœst] n. m.
ÉTYM. 1947, in Höfler; brain trust, 1933; mot angl. des États-Unis, « trust du cerveau ».
Anglic. Hist. Nom donné à l'équipe d'intellectuels et de professeurs dont s'entoura F. Roosevelt.Petite équipe d'experts, de techniciens, etc., qui assiste une direction. || Des brain-trusts.
1 (…) le groupe d'intellectuels qu'un journaliste a baptisé : Brain-Trust, le Trust du Cerveau (…) Roosevelt, gouverneur de New York, s'est lié avec un certain nombre de professeurs de l'Université de Columbia; devenu Président, il a fait de ces professeurs des sous-secrétaires d'État (…)
A. Maurois, Chantiers américains, II, p. 69-70.
2 (un personnage parle) il est devenu ingénieur et enfin P.-D. G. (…) d'un brain-trust spécialisé dans l'engineering (…)
Hervé Bazin, Cri de la chouette, p. 26.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brain-Trust — Brain|trust, Brain Trust [ breɪntrʌst], der; s, s [engl. amerik. brain trust, aus: brain = Gehirn u. ↑ Trust]: beratender Ausschuss (bes. in Wirtschaft u. Politik); Expertengruppe. * * * Brain|trust [ breɪntrʌst], (auch:) Brain Trust, der; [s], s …   Universal-Lexikon

  • brain trust — occasionally used since early 1900s, it became current in 1933, in reference to the intellectuals gathered by U.S. President Franklin D. Roosevelt as advisors; from BRAIN (Cf. brain) (n.) + TRUST (Cf. trust) (n.) …   Etymology dictionary

  • brain trust — loc.s.m.inv. ES ingl. {{wmetafile0}} gruppo di consulenti altamente qualificati in un settore specifico | gruppo di scienziati o tecnici che lavorano a un progetto comune Sinonimi: trust di cervelli. {{line}} {{/line}} DATA: 1935. ETIMO: comp. di …   Dizionario italiano

  • brain-trust — /breinˈtrast, ingl. ˈbreɪnˌtrʌst/ [vc. ingl. d America «trust di cervelli (brain)»] loc. sost. m. inv. trust di cervelli, gruppo di esperti, équipe (fr.) …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • brain trust — (izg. brȇjn trȁst) m DEFINICIJA sociol. najkompetentniji stručnjaci oko nekog pitanja, problema ili zadatka, trust mozgova ETIMOLOGIJA engl …   Hrvatski jezični portal

  • brain trust — brain ,trust noun count AMERICAN a group of experts who advise an organization or government …   Usage of the words and phrases in modern English

  • brain trust — brain′ trust n. a group of experts who act as unofficial consultants on matters of policy and strategy • Etymology: 1905–10, amer …   From formal English to slang

  • brain trust — ☆ brain trust n. a group of experts unofficially acting as administrative advisers …   English World dictionary

  • Brain Trust — The term brains trust (originally plural, the s was later dropped) was first coined in 1901 and used in a sarcastic sense in reference to the first American general staff of the U.S. President. In 1932, New York Times writer James M. Kiernan… …   Wikipedia

  • Brain Trust — Le Brain Trust, ou Brains Trust, est le nom donné au groupe d économistes, d universitaires qui conseillait le Président américain Franklin D. Roosevelt pendant le New Deal, dans les années 1930. Ces hommes jouèrent un rôle important dans les… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.